Prendre soin de sa santé mentale pendant la pandémie de COVID-19
Génération Yubo

Prendre soin de sa santé mentale pendant la pandémie de COVID-19

7 minutes read · Written by Yubo team

Comment aidons-nous les membres de la communauté Yubo à améliorer leur santé mentale pendant la pandémie de COVID-19 ?

La pandémie de coronavirus (COVID-19) a été une épreuve pour tout le monde. Pour les jeunes en particulier, elle pourrait avoir un impact à long-terme sur leur santé mentale et leur bien-être. Manquer l’école et les examens, ne pas voir ses amis, perdre des emplois et des stages… Nombreux sont les adolescents et jeunes adultes dont la vie a été chamboulée par la pandémie.

En avril 2020, plus d’1,5 milliards de jeunes à travers le monde devaient rester chez eux dans le cadre des confinements. Pour les organisations pour la jeunesse, il s’agissait « d’un monde inquiétant, rempli d’incertitudes ». Une récente étude britannique montre que presque la moitié (42 %) des 16-29 ans déclarent que le confinement a eu un impact négatif sur leur santé mentale. Aux États-Unis, les jeunes ont reporté avoir ressenti de l’ennui (52 %), de l’inquiétude (49 %) et de la peur (34 %). Tout cela à une période où ils auraient dû développer leurs aptitudes sociales, se lier et se socialiser avec les autres tout en construisant leur identité.

« Les routines quotidiennes ont été totalement chamboulées », commente Dr Richard Graham, psychiatre consultant, directeur clinique de Good Thinking et membre de l’équipe de sécurité de Yubo. « Nombre des socles de la santé mentale des jeunes, comme l’école, les amis et le sport, ont été supprimés, ce qui a généré beaucoup d’incertitudes et d’anxiété. »

Alors que les confinements sont levés à travers le monde, les inquiétudes, elles, perdurent. Les jeunes continuent à être inquiets pour leur santé (et si moi ou quelqu’un que je connais tombait malade ?), leurs études (quand vais-je retourner à l’école/l’université, et les coupures vont-elles affecter mes notes ?), leurs finances (et si je perdais mon travail, ou si je n’en trouvais pas ?) et leur avenir (vais-je pouvoir voyager, travailler, rencontrer des gens et avoir la vie que je souhaite ?). Comment les membres de la communauté Yubo se sont-ils soutenus au cours des derniers mois et en quoi l’équipe Yubo a su les aider ?

Les réseaux sociaux constituent un lien vital

Comme la pyramide des besoins de Maslow le montre, les humains ont des besoins sociaux, dont l’acceptation et l’appartenance. À l’heure de la distanciation physique, de nombreux jeunes ont trouvé en ligne des communautés qui les aident à traverser la pandémie de COVID-19. Des études montrent que rester en lien avec ses proches en ligne et aller sur les réseaux sociaux sont des manières très fréquentes de gérer la distanciation.

Comme l’a dit un journaliste de Forbes, « […] afin de se sociabiliser, de se divertir, ou tout simplement de tuer le temps, [les jeunes] sont nombreux à s’en être remis à leur bon vieil ami : leur smartphone. » Nous l’avons bien remarqué à Yubo. En 2020, le nombre de nos utilisateurs actifs par jour et le temps que nos utilisateurs ont passé dans des streams lives ont augmenté de plus de 350 %.

Les espaces numériques faisaient déjà partie intégrante de la vie des jeunes, souvent utilisés pour entretenir leur santé mentale et leur bien-être. La conseillère en santé et technologie Susannah Fox précise que beaucoup de jeunes vont en ligne pour trouver le soutien de leurs pairs concernant des sujets de santé, par exemple. Elle appelle cela trouver « quelqu’un comme toi pile au bon moment ». Le COVID-19 a amplifié le besoin de liens humains et de relations de confiance, et lorsqu’on ne peut pas voir ces personnes en face, Internet constitue une bonne alternative.

« Au cours des derniers mois, les jeunes ont semblé rechercher des interactions authentiques sur les réseaux sociaux plutôt que du scrolling passif et des récompenses superficielles comme les likes. », explique Dr Graham. « Le live streaming permet d’être soi-même et de partager ses pensées avec un petit groupe d’amis, plutôt que poster des photos avec filtres à l’attention de milliers de personnes. Il y a moins de pression, la communication est plus authentique. »

Si le temps d’écran augmente, certains risques peuvent augmenter avec lui. En plus d’avoir du mal à équilibrer le temps en ligne / hors ligne, les jeunes et leurs familles peuvent être confrontés à des fake news, de la désinformation, du harcèlement en ligne et de l’exploitation sexuelle. C’est pourquoi nous continuons à soutenir les plus jeunes des membres de la communauté Yubo en leur proposant des conseils de sécurité et des outils innovants, comme la vérification de l’âge, des pop-ups d’alerte et des interventions en temps réel.

Promouvoir une santé mentale équilibrée

Après avoir reconnu l’impact potentiel du COVID-19 sur la santé mentale de nos utilisateurs, nous avons mis en place un partenariat avec l’organisation Good Thinking, une organisation approuvée par le National Health Service (NHS) britannique qui œuvre pour le bien-être mental, sensibilise et fait connaître les ressources disponibles dans le pays. À l’occasion de la Semaine de la Sensibilisation à la Santé Mentale et pour aider la communauté Yubo à lutter contre l’anxiété et le stress en période de confinement, nous avons créé cette campagne in-app qui a obtenu plus de 300 000 vues.

« Chez Good Thinking, nous encourageons le fait de prendre soin de soi. Nous proposons des astuces, des conseils d’experts et des applications approuvées par le National Health Service pour aider à réduire le stress, l’anxiété, les humeurs sombres et pour améliorer le sommeil », explique Dr Graham. « Au cours de la pandémie de COVID-19, nous avons créé un centre de conseil avec des astuces pour aider les jeunes et leurs famille à gérer les problèmes qu’ils pourraient avoir et à devenir plus résistants. »

Le COVID-19 a accentué les nombreux avantages des technologies numériques. Par exemple, un article paru dans The Lancet précise que les réseaux sociaux peuvent aider à atténuer certains des effets négatifs de la distanciation physique chez les jeunes. Toutefois, la pandémie a aussi mis en lumière certaines limites. Remet-on en question les fake news et les opinions malsaines dans les conversations en ligne ? Lorsqu’un stream touche à sa fin, les participants se sentent-ils seuls ?

Nous sommes une plateforme responsable, c’est pourquoi nous sommes conscients des problèmes de santé mentale que nos utilisateurs peuvent affronter, et nous tentons de les aider. « La vidéo de Yubo et Good Thinking montre bien qu’il est possible d’encourager son audience à agir », commente Dr Graham. « Elle a su retenir l’attention des utilisateurs de Yubo lorsqu’ils interagissaient avec l’app, en leur rappelant qu’il est important de se concentrer sur leur bien-être durant cette période compliquée et qu’ils peuvent trouver du soutien. »

La vidéo constitue un modèle pour d’autres campagnes sur des sujets que notre communauté a à cœur, tel que le mois des fiertés. La vie des jeunes est secouée par de nombreuses incertitudes et notre stratégie à Yubo reste inchangée : protéger, soutenir, éduquer.

Lisez les conseils de Good Thinking au sujet des cinq manières d’entretenir sa santé mentale et écoutez les podcasts de Good Thinking au sujet des communautés en ligne, du bon équilibre de temps en ligne/ hors ligne et de comment s’épanouir aujourd’hui comme demain.

Sites et liens utiles pour entretenir votre santé mentale :

Good Thinking (Royaume-Uni)

NAMI (États-Unis)

Fil Santé Jeunes (France)

Beyond Blue (Australie) 

Kids Help Phone (Canada)